Les Poilus

Les poilus étaient le surnom des soldats français, durant la Première Guerre mondiale.

Ce surnom ainsi, car il n'était pas très commode de se raser dans les tranchées, et que leur moustache et leur barbe finissaient par pousser, de sorte qu'ils paraissaient tout poilus.

La réalité est que "être un poilu" est une vieille expression désignant le fait d'être courageux.

D'ailleurs ils étaient obligés de se raser la barbe suite aux gaz asphyxiants qui apparurent plus tard en 1915. Avec les masque à gaz, leurs barbes auraient laissé passer ce produit mortel dans le masque et les auraient tués à coup sur.

Les poilus vivaient dans des tranchées dans des conditions déplorables: ils ne pouvaient pas se laver, ils vivaient avec les rats et les poux. Le bruit permanent des mitrailleuses et des obus les empêchaient de se reposer d'où ils dormaient à même le sol. Et ils passaient du temps dans les tranchées à se battre, dans la boue et des odeurs horribles. Une nourriture déplorable, souvent de la soupe ou bouillies, ils recevaient des colis de leurs familles leurs envoyant des saucissons, de la bonne nourriture, cela les réconfortaient.

Pendant cette guerre, beaucoup de soldats mouraient au front, d'autres de maladie, un de leurs plus grands ennemis était le gaz moutarde. Les poilus devaient vivre sous le feu des obus, de l'artillerie et des chars. 18 000 000 soldats sont morts partout dans le monde, dont 1 400 000 français. Et il y avait également 21 000 000 de blessés surnommés << Les gueules cassées>>.

Il y eu beaucoup de dégât matériel et le moral de chaque personne fut au plus bas.